L’esprit de Noël

  • décembre 2018

    par Sylvie Bocquet

  • Chers amis,

    Ce vendredi 1er décembre, il neige et bien au chaud, je fais le bilan des 9 années d’existence de l’association CŒUR VERS CORPS.
    Au total, 127 familles invitées et accueillies dans cette merveilleuse nature du Vercors pour profiter de l’instant présent. Je commence à penser à l’été prochain...
    Le téléphone sonne, une coordinatrice de l’I.H.O.P. me demande :
    « Sylvie, une jeune Valentine de 12 ans a un cancer, elle est à un stade palliatif avancé. Pour le moment elle va bien et elle voudrait profiter de ce moment pour essayer le chien de traineau. Crois-tu que c’est possible d’organiser un séjour ? » Je réponds : « Ok, on essaie ! Cette jeune fille est vivante aujourd’hui et seul le présent compte ! »
    Seul bémol, je ne connais personne qui est musher et a des chiens de traineaux... Qu’à cela ne tienne, Isabelle de l’Office du Tourisme Villard de lans-Corrençon me parle d’une femme musher, Marion. 
Celle-ci est très enthousiaste à propos de notre projet et m’assure que dans 5 jours une piste sera damée. Je lui explique que l’on doit être à la fois fin prêtes et lâcher prise, car nous n’avons aucun contrôle sur l’évolution de la maladie jusqu’à la date du séjour. Elle comprend.

    La famille que nous invitons est composée d’une jeune Valentine de 12 ans, de ses parents, de ses grands parents et de sa meilleure amie. Ils arriveront le samedi en fin de matinée et repartiront le dimanche après-midi. Ils logeront à l’hôtel 
Le Dauphin à Villard de Lans, les chambres sont réservées proches les une des autres pour recréer un petit cocon familial. Anne et Jérome sont très attentifs au bien être de chaque famille.

    Le chien de traineau se fera à Vassieux, à environ une heure de voiture. Les conditions météo n’étant pas bonnes, les chaines sont nécessaires. Thomas, le garagiste se propose pour les aider à mettre les chaines! Tout s’annonce bien grâce à l’élan du coeur de chacun... Pour que la famille fasse moins de route, le directeur des pistes a accepté de damer la piste entre Autrans et Méaudre. Encore un élan du coeur... Comme le temps est incertain, on décide avec la musher que le « plan B » sera : câlins et bisous avec les chiens, si la balade n’est pas possible.

    Vendredi soir, le papa de Valentine, qui a reçu une transfusion le matin même, met un sms : « On est prêts... A demain. » 
Ils vont arriver samedi midi émus heureux et nous, c’est à dire les hôteliers une amie Claude et moi-même allons les accueillir avec le bonheur de ce moment présent si fragile et précieux. Nous savons que tout ne tient qu’à un fil !
    La première envie de Valentine en voyant cette neige est de faire une bataille de boules de neige avec son amie et son papa. Ce sera chose faite après le repas au Ranch, où le serveur est aux petits soins. Se rouler dans la neige en manger et en faire manger à son papa et à sa copine… Le bonheur !
    Elle voudrait essayer de patiner. Nous avons des tickets gratuits donnés par l’Office du tourisme pour le patinage. Entourée par ses parents et son amie sur la glace, par papy et mamie photographes attentifs sur le rebord, chacun savoure ces instants… Des joues bien rouges, des chevilles en feux et de bonnes rigolades seront le résultat de cette séance de patinage. Un petit thé pour récupérer au chaud et discuter tranquillement avant de clore la soirée par une fondue au restaurant La Bergerie… Le soir, Jean Paul, l’infirmier donne les instructions au cas où la jeune fille ne se sentirait pas bien pendant la nuit. Nous sommes d’accord avec les parents, les hôteliers et nous pouvons allez nous coucher, heureux de cette journée.

    R.V. à 9 heures du matin à Méaudre. Il neige et la route est mauvaise, alors Jérome l’hôtelier m´aide à emmener une partie de la famille pour leur éviter de rouler avec leur voiture. Elan du coeur encore...
    On attend sur le parking fébrilement et le camion avec les chiens arrive. Un rapide et chaleureux bonjour et sans perdre de temps Marion vérifie l’état de la neige. Les chiens aboient de joie, viennent nous saluer et l´excitation qui les anime se mélange à la nôtre... On sent le respect et le lien de coeur réciproque entre eux et leur maitresse.
    Valentine et sa maman ouvrent la voie sur le traineau. « Cette sensation d’immensité, de liberté, de sécurité et pouvoir sentir ma fille blottie contre moi, dans un silence total : je viens de vivre un moment unique dans ma vie » dira la maman.
    Un autre tour pour Valentine et son amie qui pourront même conduire le traineau au retour !!!
    Les places seront offertes par le foyer de ski de fond de Méaudre pour la famille. Elan du coeur encore… Une bonne tisane nous réchauffe au café-épicerie de Méaudre avec un accueil chaleureux : nous sommes trempés et heureux !

    Après le retour à Villard de Lans pour un dernier repas, Cathy la fleuriste a amené des couronnes de l’Avent avec des bougies pour la famille. Patrick et Julie de l’épicerie de Corrençon ont offert pleins de fromages du Vercors à la famille qui repart les bras chargés de matière et d’esprit !
    Valentine aura le mot de la fin « j’ai tout aimé et ce qui était le mieux, c’est d‘avoir entendu toute ma famille rire ce weekend ! »

    Grâce à cette merveilleuse nature du Vercors et à l’élan du coeur de tous ces humains, encore une fois le miracle a eu lieu car le temps est compté pour cette jeune fille et chaque seconde passée avec elle est si précieuse pour sa famille. La vie est tellement intense, l’instant présent joyeux quand ensemble nous prenons le temps de revenir à l’essentiel : la solidarité et le partage de ce que nous avons, de ce que nous sommes et de ce que nous aimons. C’est cela l’esprit de Noël, non ?

    Depuis 2008, dans le Vercors, les hôteliers, les restaurateurs et les serveurs, les animateurs, les commerçants, les élus, les bénévoles rendent possible notre action et pratiquent cet esprit de Noël. CŒUR VERS CORPS grandit au pas des choses et au rythme des saisons. Notre association est constituée de tous ceux que j’ai cités plus haut qui sont acteurs dans nos séjours et représentent une centaine de personnes aujourd’hui. S’y ajoutent toutes les familles qui nous font confiance venant avec leur courage et leur souffrance, ainsi que les équipes médicales et les coordinatrices proposant les séjours. Enfin, les donateurs et ceux qui organisent des évènements pour récolter des dons, amènent l´aide financière dont nous avons besoin. Plus d’un millier de personnes font aujourd´hui partie de cette Equipe !

    Merci à chacun de prendre une place, sa place dans notre association.
    Merci de votre précieux soutien, quelqu’en soit sa forme.
    Merci de votre confiance.

    Je souhaite que l’enthousiasme, la bienveillance et la douceur de l’esprit de Noël vous accompagne en 2018.

    Sylvie